//
Archives

KEN BUSHIMA

Cette catégorie contient 20 articles

Ken Bushima : Beat Battle EP

Publicités

Ken Bushima : Kaze To Rutsu

Ken Bushima : Otaku

[AERKB030.13]

Les aventures de Batman & Robin, Princesse Mononoké, Zelda Majora’s Mask, Dead Or Alive III, des OST classiques des années 90-2000 revisitées par Ken Bushima et réunies pour vous en un seul et même opus electro/dubstep/8-bits !!

Mettez le son à fond et laissez s’exprimer la nostalgie du geek qui sommeille en vous avec cet EP 100% Otaku !!!! x)

Merci à Shneck Reaper et Sadako.

Ken Bushima : June – Beat Battle VI

Ken Bushima - June [BB6]

BeatMaking-France organisait en juin dernier sa sixième Beat Battle. Le challenge consistait à créer une production à partir de 5 morceaux choisis par l’organisateur :

– Marlene Dietrich – I’ve Been In Love Before
– Idir & Meziane Rachid – Ssendu
– Sam Jones’ Quintet – Del Sasser
– Ensemble National de Raga des Indes – Raga Pour Tabla
– Jean-Luc Ponty – Mystical Adventure (Suite) Part IV

Ken Bushima nous offre donc ici une participation soignée et caractéristique de la patte du beatmaker. June se veut sensuelle, posée mais estivale.

Voici en dernier lieu le set des participants, en espérant que cette battle vous ait autant amusés que nous.

http://soundcloud.com/bf-beat-battles

Ken Bushima : Fuji ou l’estampe acoustique!

Ken Bushima - Fuji

Estampe acoustique, aérobeat, tags orchestraux et shodo* mélancolique. Fuji nous emporte dans ses hauteurs enneigées mais non dénuées de chaleur! Un beat calligraphié Ken Bushima dans lequel ce dernier rend hommage une fois encore au célèbre peintre Hosakai…

shodo : 書道, art de la calligraphie japonaise.

Ken Bushima : Hotaru No Haka

Ken Bushima - hotaru-no-hakaOn pourrait se demande quel est le rapport avec le Tombeau des Lucioles, le film d’animation d’Isao Takahata! En effet, aucun sample ne provient du film! De la composition pure, de l’auto-sampling parcimonieux et un jeu subtile entre hardware/software.
Si Hotaru No Haka ne nous laisse pas indifférent, c’est que cette libre interprétation du drame d’Akiyuki Nosaka nous transporte vers l’innocence juvénile de gamins perdus au milieu d’une guerre absurde. Aujourd’hui, Seita et Setsuko, c’est vous, nous, précipité dans un monde tout aussi violent et absurde… mais sans jamais omettre la poésie que l’on trouve à chaque instant.

Ken Bushima : DarK LinE

Ken Bushima - DarK LinE

DarK LinE ? C’est une ligne de wobble-bass dark, lente et lourde, des pianos cristallins et éthérés, des synthétiseurs analogiques fédérateurs et des mouvements musicaux cinématographiques. Vous l’aurez compris : DarK LinE recèle tout au long de sa durée un voyage entre mélancolie et espoir.

Ken Bushima : Sayonara

Ken Bushima - Sayonara

Toujours sur une vague Abstract HipHop, Ken Bushima nous offre une fois de plus une perle du genre. Si Sayonara est un adieu, ce n’est pas celui de l’artiste… mais plutôt d’un adieu à des proches.

Sayonara est un donc hommage à ceux qu’on aime.

Mi Par D’Udir Ancora… Caruso

beatbattleblue

4ème battle pour le site Beatmaking-France : BealboK (Adrien Payet) nous propose de décortiquer et de jouer avec Enrico Caruso et son fameux Mi Par D’Udir Ancora, extrait de l’opéra Les Pêcheurs de Perles de Georges Bizet.

Le titre est un enregistrement de 1904 restauré par Bob Varney, dont l’ambiance sobre dissimule une tension sous-jacente, presque dramatique. Un piano fébrile et la voix d’un ténor italien venue d’un passé couleur sépia, tapissée d’un grain singulier et fossilisée par un vinyle 78 tours… Que du bonheur pour Ken Bushima qui nous propose ici deux remixes, l’un drum’n’bass et l’autre abstract hiphop !

Ken Bushima - Mi Par D'Udir Ancora Caruso Ken Bushima - Caruso Reminded Lire la suite

Ken Bushima : Hikikomori

Ken Bushima - Hikikomori

Hikikomori ? Ne serait-ce pas exagéré de parler de ce trouble pour Ken Bushima ? Quoique… Lorsqu’on réalise que le type ne sort jamais, vit confiné dans un appartement de 9m² sans aucun contact avec l’extérieur si ce n’est par le web ou par d’inopinés croisements avec le voisinage, il est clair que Hikikomori est un sobriquet astucieusement bien choisi.

Néanmoins, n’oublions pas à qui nous avons affaire : Ken Bushima, « beatmaker polymorphe » vacillant entre dissociation musicale, maniaquerie digitale, attouchements sur jeunes MPC2500, v(i)oleur de samples multirécidiviste, trafiquant d’ondes sonores, cannibale acoustique… on est plus à une trouble près… Aussi Ken le Hikikomori semble tout à fait approprié !

… peace !

hikikomori

ARTISTES / GROUPES